Filtre : Tous

Icon Utilisateur

Artis lève 400 000€ sur la plateforme de crédit participatif WeShareBonds

Paris, le 1 septembre 2017 – WeShareBonds, la plateforme de crowdlending agréée par l’AMF, annonce la finalisation d’un prêt de 400.000€ à Artis, groupe de tuyauterie industrielle du grand ouest.

Créé en 2007 à Derval en région Pays de La Loire, par Arnaud Josse et Fabrice Chailloux, ARTIS (Atlantique Réalisation Tuyauterie Industrielle Soudage) est spécialisé dans l’organisation, la fabrication, le suivi et la maintenance d’ensembles de tuyauteries industrielles ou de réseaux de canalisations enterrées de transport de fluides à partir de tubes métalliques et d’accessoires.

A ses débuts, Artis s’était positionné sur la soudure et le transport de gaz naturel. Au fil des années, le groupe a batit sa réputation (maîtrise technique, flexibilité, confiance), pour élargir aujourd’hui son activité à de nouveaux segments et de nouveaux produits. La PME, qui emploie 30 salariés, développe son offre sur les installations nouvelles (bio méthane, hydrogène…) et s’ouvre au marché européen.

Si 50% de son chiffre d’affaires est aujourd’hui réalisé auprès de GRT Gaz, ARTIS travaille avec d’autres acteurs incontournables au sein de ce secteur comme Eiffage, Air Liquide ou Bouygues Energie. En 2016, la PME a réalisé un chiffre d’affaires de 4,8 millions d’euros (clôture au 31/12/2016), et 442.000 euros d’EBITDA soit une marge EBITDA/CA de 9%. Elle prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 5,7 millions d’euros en 2017.

Afin de financer son développement, la PME ARTIS s’est tournée vers WeShareBonds, l’expert du financement des PME, via un emprunt obligataire de 400.000 euros. Comme sur chaque projet, les actionnaires de WeShareBonds ont tous participé au financement via le fonds de crédit « WSB-1617 ». Les prêteurs (institutionnels comme La Banque Postale, co-fondateurs de WeShareBonds et particuliers) bénéficieront d’un taux d’intérêt annuel de 6% durant les 36 mois de la durée de ce prêt.

Arnaud JOSSE, Co-gerant d’ARTIS, témoigne : « Ce mode de financement est une première pour nous. Je souhaite remercier toute l’équipe de WeShareBonds pour son accompagnement, la clarté des informations et le dynamisme mis en œuvre pour arriver à ce succès, et à la communauté de prêteur pour la confiance qu’ils nous témoignent. »

Cyril Tramon, Fondateur et CEO de WeShareBonds, déclare : « Nous sommes fiers de la confiance qu’Arnaud Josse a témoigné envers WeShareBonds afin de financer le développement de son entreprise, en complément de ses partenaires bancaires traditionnels. Ce financement illustre l’adéquation entre les besoins de financement de PME françaises de qualité comme ARTIS, et la recherche de rendement et de sens des particuliers et des institutionnels qui ont choisi ce placement innovant et sociétal. Leurs intérêts se rencontrent, au bénéfice de notre économie et de nos régions. »

A propos de WeShareBonds : WeShareBonds est une plateforme de financement participatif, sur laquelle des particuliers et des clients professionnels cofinancent directement des crédits à destination des PME, avec l’équipe et les actionnaires de la plateforme tout en comprenant et acceptant les risques inhérents à l'investissement dans des PME françaises non cotées.

WeShareBonds, marque déposée de Wiseprofits SAS, est agréée en tant que Conseiller en Investissement Participatif (CIP) auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), et enregistrée auprès de l’ORIAS. www.wesharebonds.com

Source : http://www.artis-groupe.fr/fr/specialiste-tuyauterie-industrielle-canalisations-enterrees/

Avertissement : l'investissement dans des entreprises non cotées présente des risques parmi lesquels : la perte partielle ou totale du capital investi, l'illiquidité ainsi que des risques spécifiques à l'activité de l'entreprise, détaillés dans les notes d'opération mise à disposition dans l'onglet "Documents" des projets. L'investissement sur WeShareBonds doit être inscrit dans une démarche de constitution d'un portefeuille diversifié. Vous pouvez investir sur WeShareBonds une fois votre profil investisseur complété et validé par nos équipes.

A propos du groupe ARTIS Enrichie par ses connaissances accumulées au fil des années, ARTIS a développé une expertise dans la construction et l’installation de skids et modules. La possibilité de construire et d’assembler des skids de petites et moyennes dimensions, permet à ARTIS de proposer aux sociétés européennes d’ingénierie, une capacité de réalisation de modules à destination du grand export, avec un haut niveau de qualités. Artis réalise également :
- Postes de coupures et demi coupures
- Poste de sectionnement
- Gare de racteurs
- Poste de comptage

Contact presse

WeShareBonds

Agence Rumeur Publique
Hélène Fritz helene.fritz@rumeurpublique.fr / 01 55 74 52 40
Sébastien Dosne sebastien@rumeurpublique.fr / 01 82 28 37 28

ARTIS
Arnaud JOSSE / ajosse@artis-groupe.fr / 06.62.78.42.12

Partager cet article !

Réagir à cet article

Ces articles pourraient vous intéresser

Faire appel à un courtier spécialisé en prêt pr...

Un projet prometteur ? Une nouvelle activité qui démarre, mais qui nécessite un investissement ! Quel chef d’entreprise ne se retrouve pas dans l’une de ces situations tout au long de son parcours ? Pourtant, obtenir un prêt professionnel est une véritable épreuve pour bien des dirigeants. En effet, rassembler les documents nécessaires pour monter le dossier de prêt, faire le tour des banques pour comparer les offres est aussi fastidieux que chronophage. Sans oublier que les banquiers peuvent également refuser d’octroyer un prêt professionnel. Heureusement, il existe une solution simple. Faire appel à un expert : le courtier spécialisé en prêt professionnel. Le courtier spécialisé en prêt professionnelUn courtier est avant tout un indépendant ou un cabinet expert en financement. Il joue le rôle d’intermédiaire entre un client et un organisme de prêt. Son rôle est d’accompagner et de trouver la solution la plus avantageuse à l’entreprise dans l’étape décisive qu’est la recherche de financement.Le métier de courtier ou d’Intermédiaire en Opérations de Banque et Services de Paiement (IOBSP) est une profession règlementée par l’ORIAS. Un courtier est par ailleurs soumis à un code de déontologie et un devoir de conseil.L’activité d’un courtier spécialisé en prêt professionnel se concentre ainsi sur l’obtention de prêt pour la création et le développement d’une entreprise. Les avantages des services d’un courtier en crédit professionnelD’une part, son expertise, ses acquis en matière de fiscalité, sa connaissance des différents secteurs d’activité et de l’actualité du marché des crédits en font un conseiller des plus fiables.Ainsi, son client bénéficiera de solutions adéquates à ses besoins. Le courtier, souvent ancien banquier ou ayant suivi une formation diplômante, est le mieux placé pour trouver les meilleurs taux de prêt et les négocier auprès des organismes financiers. Tout comme il est le plus disposé à préparer les dossiers et les défendre.D’autre part, dans sa recherche de financement, il ne se limite pas à quelques établissements. Un courtier possède un large réseau et reste ouvert à tout établissement bancaire susceptible d’offrir la meilleure solution à son client.Par ailleurs, un courtier est rémunéré sur un pourcentage des financements qu’il a récolté. Ainsi, son client n’aura rien à régler, si la demande de crédit professionnel n’est pas accordée. Enfin, son aide constitue un énorme gain de temps, ce que les chefs d’entreprise ne disposent pas toujours. Nos conseils pour choisir le bon courtier pour sa demande de prêt professionnel Comparer les offresL’exigence est de mise pour trouver le courtier spécialisé en prêt professionnel idéal. Le bouche-à-oreille est un moyen comme un autre d’évaluer les compétences d’un courtier. Cependant, il n’est pas conseillé de se fier uniquement à la parole d’un tiers. Il est préférable de comparer les différentes offres de courtier pour les départager. Il faut notamment prendre en compte les frais de dossiers, les frais de remboursement anticipé, les taux de crédit, etc. Considérer les atouts du courtierQuels sont sa méthode, son parcours, son expérience ? Est-il sérieux ? Il faut se demander s’il mettra tout en œuvre pour obtenir une réponse positive. La relation avec le courtier est donc un élément à ne pas négliger. Le ressenti a ici toute sa place. Bien sûr, il faut s’assurer que ce dernier soit réactif, à l’écoute, inspire confiance et surtout un excellent conseiller. S’intéresser aux relations du courtier avec les différents organismesPrêter attention aux partenaires bancaires et assurances que possède un courtier est aussi judicieux. En effet, les courtiers ne disposent pas tous des mêmes accès aux banques ni aux assureurs. Certains bénéficient même d’une exclusivité sur des produits proposés par ces organismes. Ne pas jouer sur la relation que dispose un courtier sur une de ces agences serait une erreur, car elle pourrait contribuer à obtenir des conditions très favorables. Courtier en agence ou courtier à distance ?Faire un choix entre ses deux écoles dépend surtout du chef d’entreprise. Un courtier en agence entretient une relation « physique » avec ses clients, ce qui peut impacter sur le bon déroulement du dossier. Il constitue les dossiers à envoyer à chaque banque et négocie avec chacune d’elles.Le courtier à distance constitue les dossiers et négocie de la même manière auprès des banques. Toutefois certains se contentent de rediriger leurs clients vers leurs partenaires bancaires avec qui ils ont déjà au préalable entamé une démarche de pré négociation. Le chef d’entreprise devra alors présenter son cas lui-même.Néanmoins, cela n’est pas une règle. Il existe des plateformes en ligne tout à fait sérieuses, capables de dénicher les meilleures conditions de financement d’un projet professionnel. Quel est le cout d’un courtier ?Il est important de savoir que les courtiers ne travaillent que sur des prêts supérieurs à 50 000 €. La raison est qu’ils se rémunèrent généralement sur une commission s’élevant entre 1 et 2 % de la somme empruntée. 

Les modifications du CICE issues de la loi de f...

La loi de finances pour 2015 a légalisé les préconisations de l’administration fiscale, concernant le suivi du CICE, imposant aux entreprises de décrire, dans l’annexe ou dans une note jointe aux comptes, l’utilisation du CICE.  Découvrez les outils développés par le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables, sur la plateforme conseil sup’services mission CICE, pour anticiper l’application du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi.

Vous avez un nouveau message

Une question ?

Interrogez la
communauté

En direct
du forum

Derniers articles

Votre spécialiste du cuir à Limoges

L’entreprise Cuir Lifting-Cordonnerie des Halles située à Limoges, dans le département de la Haute -Vienne, est spécialisée dans la rénovation du cuir.

0

Lire la suite

Si la formation pro suivait le modèle de Netflix

FORCES développe un supermarché de la formation en ligne et anticipe la réforme de la formation professionnelle.   La réforme de la formation professionnelle en

0

Lire la suite

Dernières questions

Bonjour, j'aimerais bien avoir quelques tips concernant le SEO, je souhaiterai mieux comprendre comment obtenir des bons backlinks, et j'aimerais bien savoir qu'est-ce qu'un bon backlink. Merci !

0

Répondre

Bonjour, je souhaite développer en marketing une stratégie avec des blogueurs et influenceurs pour augmenter la visibilité d'un site mais je ne sais pas bien comment m'y prendre. Que me conseillez-vous ?

2

Répondre

Une question ?

Interrogez la
communauté